Exposition de voitures anciennes

Plusieurs dizaines de propriétaires de voitures anciennes, classiques et musclées, se sont donné rendez-vous au Parc Rotary de Shédiac, dimanche matin pour la 7e édition de l’exposition de voitures anciennes. Les amateurs ont eu la chance de voir plusieurs bolides embellis de pièces de chrome et des moteurs de puissance. (Photos : Normand A. Léger)

Succès du marché de Shédiac

Le marché du dimanche matin à Shédiac continue d’attirer les gens à la recherche de mets ou produits spécifiques au Parc Pascal-Poirier de l’endroit. Les marchands sont heureux d’accueillir les gens et de leur offrir des produits de qualité. (Photo : Normand A. Léger)

D’la Pantry à la Belle Delphine

J’ai pâssé ma «weekend» à préparer la fameuse recette de «Bread & Butter» à ma cousine Arthémise; dont mon intention, cé d’en faire cadeaux à més enfants, à la parenté pis t’aux ouasins. Ouaye, que voici :

«Bread & Butter» à ma cousine Arthémise

– 7 cuppées de concombres, tranchés très minces…

– 3-1/2 cuppées d’oignons, tranchés très minces…

– 3 «sweet green peppers», là-là; avec le tcheur pis lés graines d’enlevée; pis coupés z’en p’tits morceaux…

– 2 «sweet red peppers», là-là; avec le tcheur pis lés graines d’enlevée itout; pis coupés z’en p’tits morceaux…

– 1/2 cuppée d’sel…

– 6 cuppées d’sucre…

– «Whoa-Ho»! 2 tchuillèrée à thé de curcuma (en anglais : du «turmeric»)…

– 1/2 tchuillèrée à thé de clou de girofle moulu…

– 2 tchuillèrées à thé de graines de moutarde…

– 1 tchuillèrée à thé de graines de céleri…

– entre 3 à 5 cuppées de vinaigre…

La recette est très aisée à suivre… Ouaye, mélanger tous lés légumes ensemble; ajouter le sel pis assez d’eau pour couvrir… Laisser le tout tremper pour t’une demie journée (12 heures de temps)… (Ein! «So far», pas trop compliquée???)  Là, égoutter pis ajouter le restant dés ingrédients t’aux légumes (ouaye, c’est-à-dire – – le sel, le sucre, curcuma, clou de girofle, graines de moutarde pis graines de céleri). En darnier, ajouter le vinaigre pis faire bouillir pendant t’un bon 5 minutes.  Asteure, «TAH-DAH»! Y vous reste yinc à embouteiller… Pis Mmmmmmmmmmm!

Delphine B.B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Cossé qu’a radote Delphine…

Delphine B.B. Bosse

Cé tu Chère Mme Bossé??? Ou Bosse??? J’sus «nosey»! J’aimerais bin d’saouaire; car c’était c’là la «friendly argument» qu’j’avions t’au «TIM’s» ce matin, en mangeant le trou d’la «donut» pis buvant nos cafés brûle-dgeules!

Amicalement,

 Le Vieux Fred du Chemin d’Ohio

À la r’traite pis plein d’arthrite

***********************

Allo Fred ou j’peux tu  t’saluer coumme Freddy (Ha-Ha-Ha, qué mieux que «Hey» Chouse) :

Mon «stage name», cé Bosse! Ou qui s’prononce coumme «bust»… Coumme dans «bust» tés tchulottes ou coumme y’une qu’a manqué la «bus, for sure» (Ha-Ha-Ha ou HA à la 3ième puissance, parce que j’sus originaire d’la Haute-Aboujagane ou l’Pays du Bon Djeu)! Pis quand qu’mon pére a décidé «d’mové» la «whole» che-«bang» de famille dans la Capitale Mondiale du Houmârd, pour s’en âller travailler à la «quarry», à tailler d’la pierre – – cé icitte qu’y’a d’quoi d’supposément magique se produit…

Ouaye! «Whatever» qu’était dans l’air salé ou qu’était dans l’eau à bouaire, à ct’époque-là, m’avait mystérieusement infecté la «brain», à «swellé up»; à timbe dans z’un «deep» coma, avec t’une température fiévreuse de 100.9° F. J’avais 6 ans! Pis quand qu’j’ai ressuscité «back» dés Limbes, j’ai miraculeusement obtenu le don épeurant à prédire l’avenir; pis soudainement itout, sans vraiment capable de l’expliquer, j’étais devenue t’une génie de la musique – – mais surtout de la <<Musique Countré>>!

«Let me tell you», si jeune; quand j’ai ramassé ma «ever first guitar». Aussi «weird» qué «weird», me v’là que j’me sus mise à jouer l’instrument d’musique là, coumme t’une vraie «pro» qu’avait t’une quarantaine d’ânnées d’expériences! Cé «amazing», coumment dans l’espace de més premiéres 15 à 20 minutes à «strummé» yinc la «G-string» : j’ai été capable de composer t’une dizaine de belles tounnes. Dont <<It Could Be Worse, I Could Be Twins>>, qu’a été ma «signature song» :  a été la «one» à «trailé» le début d’ma «career». Pis imaginez-vous ouaire, (ouaye) que «over-night», après ma premiére «performance» d’sus «l’stage», à la Salle Paroissiale de la Haute-Aboujagane :  j’m’ai faite courounner par le publique coumme étant leu’ Reine ou Countré Star Extraordinaire!

Mais Fred, mon nom légal de mariage, qu’apparaît de d’sus le chèque de veuve que j’reçois asteure du Gouvarnement, cé «typé» t’en «fancy» lettrage: Mme Delphine LeBlanc (par rappôrt qu’mon défunt foiroux d’houmme, Ozime, était t’un LeBlanc ou t’un «cooker», originaire d’la Belle Vallée d’Memramcook). Pis parmi més proches, y m’avons «d’nicknamé» coumme «Sweet Deli»… À l’exception, de sartaines parsounnes jalouses; qu’en erriére d’mon dos, j’sus sartaine m’avons baptisé ou «labellé» avec dés mots que j’n’oserais jamais voulouaire imprimer dans ma chronique de la gazette du Moniteur Acadjen!

Je souhaite qu’ça répondu coumme y faut à ta question? Pis «hey», Fred! «Next time» que tu t’en vas au «Tim’s»; tu pourras d’braguer que t’é «in the know»! Pis si tu peux m’faire t’une «favour» : «d’advertizé» pour moi que j’sus VEUVE! Pis si qu’y’a dés VEUFS, «out there», dés amis à toi qui s’rions intéressés à voulouaire m’rencontrer… De faire parvenir leu’ résumé, à mon attention, à l’adresse (Ha-Ha-Ha) du Moniteur!

Merci, cher Fred, pour ta belle lettre! Ouaye! «HUGS & KISSES»!

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Les Matadors et les Olympiens en action, vendredi

L’entraineur de l’offensive, Daniel Comfort et le demi  Simon Gaudet. (Photo : Normand A. Léger)

(N.A.L.) –Les formations de football des écoles Mathieu-Martin et L’Odyssée disputeront des premières rencontres hors-concours, cette semaine en vue de la prochaine saison de football des écoles secondaires.

Les Matadors jouent au terrain de Harrison Trimble, vendredi soir à 19h face aux Trojans alors que les Olympiens sont à Saint-Jean, pour y affronter les Greyhounds de l’endroit, vendredi à la même heure.

Simon Gaudet, 16 ans, de Dieppe, est un des demis des Matadors qui entreprend sa troisième saison avec l’équipe. «J’aime bien courir avec le ballon et trouver des trous sans me faire plaquer, a dit le jeune de 11e année. Je dois me concentrer pour mes blocs et savoir ce que la ligne offensive va faire.»

Le demi porte souvent le ballon au sol et la course est bien importante pour le jeune de 5pieds 8pouces. «On veut garder cela simple et se concentrer sur la technique, a-t-il ajouté. Le changement de ligue ne change rien pour moi, je joue ma partie. Ma force est la course, je suis rapide.   Lorsque je place le casque sur la tête, c’est un feeling incroyable, j’ai tellement hâte d’aller sur le terrain et tout donner. On va gagner des parties cette année, j’en ai joué plusieurs avec Mathieu-Martin et je veux aider les jeunes et être un leader pour l’équipe. Pour être un bon demi, il faut de la patience, de la vitesse et avoir confiance dans sa ligne offensive. Je tiens très fort le ballon dans la main et le bras. On prévoit avoir une bonne saison, elle est courte et je vais tout donner ce que j’ai.» Gaudet est aussi un joueur de baseball.

Daniel Comfort est de retour à Mathieu-Martin comme entraineur offensif. «Mon rôle est de mettre en place les stratégies et les jeux offensifs, a dit l’ancien quart des Matadors. J’ai plusieurs années d’expériences dans plusieurs ligues, écoles, collège au Québec, universitaire et senior. Je suis parti depuis 2012 des Matadors, donc j’ai acquis bien de l’expérience. On vise plusieurs petites améliorations de l’équipe qui offriront la chance de gagner. Le tout est basé sur la technique des jeunes.»

Les Olympiens jouent vendredi à Saint-Jean

Les Olympiens de L’Odyssée ont choisi leurs 47 joueurs, dimanche, suivant un entrainement et l’entraineur chef, Chris Kennedy est heureux de son alignement. Il dispose de 30 joueurs de 11e et 12e années et les autres de 9e et 10e.

«On va maintenant se concentrer pour bien préparer notre première partie contre Moncton le 14 septembre, a-t-il indiqué. On pratique nos jeux et stratégies offensives et défensives et les jeunes nous ont démontré ce dont ils sont capables.»

Devin Niles est de retour pour une deuxième année comme quart arrière et il est plus fort et plus confiant, ayant également Jonathan Diodati et Marcel Doiron, comme entraineurs. Mario Collette s’ajoute comme entraineur de la défensive et André Hyslop demeure la pierre angulaire de l’équipe.

La première partie des Matadors sera le vendredi 7 septembre à Oromocto, face aux Blues de l’école locale, à 19h. L’école Sainte-Anne visitera les Highlanders à l’école McNaughton, à 19h.

Il y a 16 équipes dans la Ligue à 10 joueurs, incluant les Matadors qui sont dans une division avec Miramichi Valley, James M. Hill, l’école Sainte-Anne, Bernice McNaughton et Harrison Trimble. L’autre division  comprend les formations de Hampton, St. Stephen, Sussex, Simonds, St. Malachy’s, Kennebecasis, Rothesay et Harbour View, la majorité dans la région de Saint-Jean.

Il y a sept formations dans le circuit à 12 joueurs, dont L’Odyssée, Tantramar, Moncton, Fredericton, Ri- verview, Saint-Jean et Leo Hayes. Les Olympiens ont un bye la première semaine et leur premier match sera le vendredi 14 septembre, à 20h, au terrain Rocky Stone contre les Purple Knights de Moncton.

Les équipes du N.-B. terminent 9e et 14e en frisbee ultime

Les membres des deux équipes du Nouveau-Brunswick au championnat national d’ultime frisbee, la semaine dernière. (Photo : Gracieuseté)

(N.A.L.) –Les équipes du Nouveau-Brunswick ont connu des améliorations appréciables lors des championnats de frisbee ultime canadiens, présentés la semaine dernière à Brampton, Ontario.

Les gars, classés 14e sur 24 au départ, ont terminé au neuvième rang sur 24. Le joueur André Gallant s’est classé deuxième au classement général des pointeurs avec 36 points (32 passes et quatre buts). Ses 32 passes étaient un sommet du championnat. Il a remporté le titre du joueur par excellence de l’équipe. Ben Willemsen a pris le quatrième rang avec 31 points (huit passes et 23 buts).

L’équipe féminine a terminé 14e sur 20 formations, soit le même rang que l’an dernier. Il y a eu plusieurs matchs serrés avec des défaites par un point. Chloé Dallaire a été nommée joueuse par excellence de l’équipe. Amélie Manuel a mené la colonne des pointeurs des siennes avec 21 points (19 passes et deux buts) suivie tout près par Roxane Perron, avec 20 pts (16 passes et quatre buts).

Les deux équipes se sont grandement améliorées depuis l’an dernier et les entraîneurs comptent apporter des équipes en 2019, à Edmonton, Alberta.

Tournois de tennis Assurance Vienneau

La 31e édition du Tournoi annuel de tennis Assurance Vienneau, organisé par le Club de tennis de Memramcook, aura lieu en septembre.

Les 8 et 9 septembre, ce sera le Double mixte. Le coût d’inscription est de 20$ par équipe.

Les personnes intéressées doivent s’inscrire au plus tard le 5 septembre.

Les 22 et 23 septembre, ce sera le Simple (femmes) et le coût d’inscription est de 15$.

Il y aura aussi le Double (hommes) et le coût d’ins- cription est de 20$ par équipe.

Les personnes intéressées doivent s’inscrire au plus tard le 19 septembre.

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec Marcel Belliveau au 381-3985.  Vous pouvez aussi visiter le site internet du Club de tennis de Memramcook, à l’adresse suivante : http://www.tennismemramcook.net.

FRDJ et Mike’s Bike Shop font un partenariat pour amasser des fonds pour la recherche sur le diabète

Le magasin de vélos Mike Cyclebetes met au défi les gens du Nouveau-Brunswick à aller plus loin et à amasser des fonds pour vaincre le diabète de type 1.

Pour la 11e année, l’événement Mike’s Bike Shop Cyclebetes se déroule pour aider à vaincre le diabète de type 1 (DT1).  Les participants font ce défi en vélo de route, entièrement soutenu et non compétitif à l’appui de FRDJ. Depuis 2007, cet événement a recueilli plus de 200 000$ pour aider à faire avancer les meilleurs projets de recherche DT1.

Le trajet aura lieu le 8 septembre, à partir du magasin de vélo Mike’s Bike Shop à Dieppe et les participants peuvent choisir parmi quatre distances de trajet: 45km, 75km, 125km et 200 km.

«Il y a onze ans, 22 participants se sont démenés de Moncton à Fredericton pour appuyer la recherche DT1 et nous avons recueilli des fonds pour FRDJ chaque année depuis. Cyclebetes a été l’un des premiers évènements dans notre région et maintenant il est aussi l’un des plus populaires», dit Mike LeBlanc, président de Mike Bike Shop Cyclebetes. «Il y a plus de 300 000 Canadiens vivant avec DT1 et l’incidence est en constante augmentation. Cette cause est particulièrement importante pour moi parce que ma fille vit avec DT1 et la gestion de ce diabète n’est pas facile. Nous cherchons à amasser 30 000$ cette année pour faire avancer la recherche et mettre fin à cette maladie.

FRDJ est très fier de l’appui continu de Mike Bike Shop pour cet événement, les fonds recueillis aident à trouver un remède à DT1.

L’évènement Cyclebetes a quelque chose pour tout le monde y compris la formation d’équipe, l’exercice, la musique amusante, l’excitation à haute énergie, et la connaissance que vous contribuez à une grande cause. Nouveau pour cette année, un repas d’après-course sera servi à la fin.

Joignez-vous à la boutique de vélos de Mike Cyclebetes pour le diabète de type 1, amasser des fonds pour la recherche sur le diabète, et aider à mettre fin à cette maladie qui altère la vie.

Visitez Cyclebetes.mbscycling.org pour en savoir plus et devenir cavalier.

Des investissements de plus de 3,6 millions de dollars pour le quai de Pointe-du-Chêne

Les gouvernements du Canada et du Nouveau-Brunswick ont annoncé l’attribution de fonds de plus de 3,6 millions de dollars à l’Administration portuaire de Pointe-du-Chêne pour la réparation de l’infrastructure du quai populaire de la région.  De gauche à droite : Chuck Steeves, président du comité consultatif de Pointe-du-Chêne; Donald Boudreau, président de l’Administration portuaire de Pointe-du-Chêne; Victor Boudreau, député de Shediac-Beaubassin-Cap-Pelé; l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Affaires intergouvernementales et du Nord et du Commerce intérieur et député de Beauséjour, et Victor Cormier, directeur général de l’Administration portuaire de Pointe-du-Chêne.  (Photo : Gilles Haché)

Les investissements dans des projets d’infrastructure touristique dans les collectivités du Canada atlantique sont essentiels à la croissance de cet important secteur économique pour la population canadienne. En investissant dans le tourisme, nous attirons de nouveaux visiteurs, faisons croître les entreprises et en créons de nouvelles, générant ainsi une croissance économique pour la classe moyenne. Le 14 aout dernier, les gouvernements du Canada et du Nouveau-Brunswick ont annoncé l’attribution de fonds de plus de 3,6 millions de dollars à l’Administration portuaire de Pointe-du-Chêne pour la réparation de l’infrastructure du quai populaire de la région.

L’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Affaires intergouvernementales et du Nord et du Commerce intérieur et député fédéral de Beauséjour, au nom de l’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA), ainsi que Victor Boudreau, député de Shédiac-Beaubassin-Cap-Pelé, au nom de l’honorable Bill Fraser, ministre des Transports et de l’Infrastructure du Nouveau-Brunswick et ministre responsable de la Société de développement régional, se sont joint à des représentants de l’Administration portuaire de Pointe-du-Chêne pour faire l’annonce.

Le projet comprend une évaluation environnementale, la réparation du mur avant en béton, la reconstruction des rampes de mise à l’eau, des murs intérieurs et sud du port, ainsi que la restauration de la rive sud derrière les hangars à appâts du quai.

Le gouvernement du Cana-da verse 1 844 775$ pour cette initiative par l’entremise du Fonds des collectivités innovatrices de l’APECA, et la province du Nouveau-Brunswick apporte un financement de contrepartie de 1 844 775$ par l’intermédiaire de la Société de développement régional. L’Administration portuaire de Pointe du Chêneinvestit 409 950$ dans le projet.

Ces investissements donnent suite aux engagements du gouvernement du Canada et des quatre provinces de l’Atlantique à stimuler la croissance économique dans la région de l’Atlantique au moyen de la Stratégie de croissance pour l’Atlantique, en aidant le secteur du tourisme à attirer un plus grand nombre de visiteurs et à créer de nouveaux emplois dans l’ensemble de la région. Cette nouvelle approche audacieuse s’inscrit dans la vision du tourisme du Canada, qui vise à faire du Canada l’une des dix principales destinations touristiques au monde d’ici 2025.

«La région de Shédiac attire près d’un million de visiteurs chaque année, et un grand nombre de ceux-ci visitent le quai de Pointe-du-Chêne. Je suis ravi que le gouvernement du Canada, par l’entremise de l’APECA, investisse dans d’importantes améliorations au quai qui renforceront l’infrastructure touristique actuelle de la région de Shédiac, améliorant ainsi cette destination populaire et apportant des avantages économiques accrus pendant des années», souligne L’honorable Do- minic LeBlanc, ministre des Affaires intergouvernementales et du Nord et du Commerce intérieur et député de Beauséjour.

«Votre gouvernement comprend l’importance de faire des investissements qui ont un impact positif sur la création d’emplois et le déve- loppement économique de la province. L’investissement de votre gouvernement dans le projet du quai de Pointe-du-Chêne veillera à ce que cette importante infrastructure puisse servir la communauté pour des années à venir», a ajouté Victor Boudreau, député de Shédiac- Beaubassin-Cap-Pelé, au nom de l’honorable Bill Fraser, ministre des Transports et de l’Infrastructure du Nouveau-Brunswick et ministre responsable de la Société de développement régional.

Pour sa part, Donald Boudreau, président de l’Administration portuaire de Pointe-du-Chêne, indique que «l’administration portuaire de Pointe-du-Chêne est heureux de la participation des deux ordres de gouvernement dans le financement de travaux urgents afin que nous puissions continuer à offrir une installation sécure pour les nombreux visiteurs que nous recevons chaque été. Nous voulons souligner la coopération des officiels des agences impliquées; ils ont compris la grande importance du quai et ses ins- tallations connexes pour le tourisme au Nouveau-Brunswick. Nous tenons aussi à remercier le ministre LeBlanc et le député Boudreau pour leur appui soutenu aux projets.»

 

 

Première visite officielle des nouvelles écoles de Dieppe

La photo prise lors de la visite officielle des deux nouvelles écoles de Dieppe nous fait voir, de gauche à droite : Marc LeBlanc, vice-président du Conseil d’éducation; Diane Laplante, directrice adjointe de l’école Le Marais; Paul Demers, président du Conseil d’éducation; Monique Boudreau, directrice générale du DSFS; Arthur LeBlanc, futur élève de la 6ième année de l’école Antonine-Maillet; Antonine Maillet, romancière et dramaturge acadienne; l’honorable Roger Melanson, ministre de l’Éducation postsecondaire, président du Conseil du trésor et député de Dieppe; Jolène Gaudet, directrice de l’école Le Marais; et Daniel Cormier, directeur de l’école Antonine-Maillet. (Photo : Gracieuseté)

Le District scolaire francophone Sud a accueilli de la grande visite lundi matin à l’occasion de la première visite officielle du nouveau complexe scolaire de Dieppe, abritant les écoles Le Marais et Antonine-Maillet.

La romancière et dramaturge acadienne Antonine Maillet était présente pour cette première visite officielle des nouvelles écoles, dont celle qui porte fièrement son nom. Mme Maillet a livré un message inspirant au personnel scolaire qui oeuvre auprès de la jeunesse acadienne.

Pour le président du Conseil d’éducation, Paul Demers, il s’agit d’un honneur pour le District scolaire francophone Sud de pouvoir souligner ce grand moment en sa présence.

«Avant de devenir auteure, Mme Maillet qui a été enseignante a voulu transmettre aux jeunes l’amour de la langue et de la culture acadienne. Par l’entremise de ses écrits, elle a ensuite fait connaître l’Acadie à ses lecteurs du monde entier. Cette grande dame est une belle source d’inspiration pour nous tous. Nous sommes donc très heureux d’avoir partagé ce beau moment avec elle», a souligné monsieur Demers.

Le ministre de l’Éducation postsecondaire, président du Conseil du trésor et député de Dieppe, Roger Melanson; le maire de Dieppe, Yvon Lapierre; la directrice générale du District scolaire francophone Sud, Monique Boudreau; les directions et directions adjointes des écoles, de même que des membres du personnel et des parents étaient également de la visite.

Le complexe scolaire comprend un grand gymnase et une cafétéria avec mûrs amovibles permettant ainsi une utilisation maximale et multifonctionnelle des espaces. Plusieurs grandes fenêtres permettent la lumière naturelle, les couleurs sont vives et le décor accueillant.

Une cérémonie d’inauguration officielle aura lieu au cours de la prochaine année.