Opportunité de bénévolat

 

Aider les gens de votre communauté vous intéresse? Vous avez des connaissances de base sur l’écoute active et l’empathie? Le Centre et la communauté ont besoin de vous!

Le Centre de ressources et de crises familiales Beauséjour est à la recherche de bénévoles pour venir en aide aux personnes dans le besoin de la région sud-est. La ligne de crise est un service d’appel bilingue après les heures de bureau du Centre.

Le rôle du bénévole :

  • Suivre une formation gratuite fournie par le Centre.
  • Avoir notre ligne de crise pour une période de sept jours (sur une rotation) après les heures de bureau (de 16h30 à 8h30) et durant la fin de semaine.
  • Offrir de l’assistance immédiate aux individus ou aux familles en situation de crises, telle que :
  • Violence familiale
  • Agression sexuelle
  • Agression
  • Santé mentale
  • Homicide
  • Suicide ou tentative de suicide
  • Avis de décès

Pour ceux et celles intéressé.e.s à s’ajouter à l’équipe, veuillez contacter : Annie Gaudet au 533-9100 (durant la semaine) ou par courriel : ts2beausejour@ bellaliant.com.

D’la Pantry à la Belle Delphine

 

Y’a rien d’plus délicieux qu’dés bons sandwichs marin. Ya! D’lés préparer soit même, à bin meilleur goût. Voici lés ingrédients qu’ça va vous d’mander d’aouaire «on hand» :

– 1 cuppée de poisson tchuit, émietté pis frette…

– 1/2 cuppée de céleri, finement haché…

– 1/2 cuppée de fromage Cheddar mi-doux, râpé…

– 1/4 cuppée de «sweet relish»…

– 1/4 cuppée de mayonnaise…

– 1 pincée d’poivre…

– 4 pain hamburger ou pain pita…

– laitue «shreddée» mince… (au choix)

– cârotte, râpée… (au choix)

Mêler ensemble le poisson, céleri, fromage Cheddar, «sweet relish», mayonnaise pis le poivre.  Moi, je sépare le pain hamburger en deux (j’ne beurre pas pis ni que j’grâle); pis là, j’rempli «l’in-between» avec d’la garniture de poisson.  Si j’me décide de me sarvir de pain pita, j’aime remplir le fond de chaque sandwich avec d’la laitue «shreddée» mince pis avec d’la cârotte râpée; pis «stuffé» par-dessus, avec d’la garniture de poisson. «YUM-YUM-YUM»!

Delphine B.B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Cossé qu’a radote Delphine…

 

J’ne sais pas cossé qu’a été la «whiff» dans l’air salé de l’Île-t’au-Prince Édouaire, qui m’a inspiré («of all things») à voulouaire («frigg it») composé lés paroles ci-dessous, pour être enregistrées de d’sus ma «next Countré Music CD».

Mon fessier était endormi de d’sus la «lawn chair», en même temps que j’pitounnais vivement de d’sus lés cordes de ma banjo! Pis me v’là que j’me sus imaginée, cossé qu’j’arais à partager avec mon audience au sujet d’être sévèrement affligée de l’arthrite du noucle du trou… Pis en voici le résultat:

<<L’arthrite du noucle du trou>>

J’ai l’arthrite du noucle du trou,

Qui m’élance jusqu’aux genoux.

Faut j’me frotte de «liniment»!

Ej largue tcheques pètes! S’évente le «mint»!

 

Une rougeur s’est développée,

Tout l’tour youssé j’dois pas m’frotter.

Le docteur m’a bin «warné» :

Désolé, ça va «spreadé»…

 

Ça va «t’spreadé» jusqu’aux orteils;

T’grimper l’échine jusqu’aux oreilles;

(Oh) Lés artères allons t’boucher…

Ton tamtam va t’exploser…

 

Le bout d’ta langue va te «twisté»…

En Agonie, tu vas beuglé!

Tés yeux croches vont t’pivoter,

Avant qu’tu becque l’Étarnité!

 

Dans z’un cercueil qué bin «sealé»,

Ton noucle de trou s’ra t’embaumé…

Avec t’un «cork» qué d’enfoncé,

D’bloquer lés gaz à s’échapper…

 

Crever d’l’arthrite du noucle trou!

BA-HA! BA-HA! HA-HA! HA-HA!

Crever d’l’arthrite du noucle trou!

BA-HA! BA-HA! HA-HA! HA-HA!

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Deli Productions 2018

Pour offrir des soins de santé plus intelligents, les médecins doivent être plus nombreux là où les patients en ont besoin

 

Dans le cadre de la campagne continue de la Société médicale du Nouveau-Brunswick destinée à améliorer les soins aux patients lors de l’élection provinciale de 2018, les médecins ont une prescription pour des soins de santé plus intelligents et une province en meilleure santé.

Pour la grande majorité des Néo-Brunswickois, qu’ils soient jeunes ou vieux, malades ou en santé, forts ou infirmes, un médecin de famille est généralement leur premier point de contact avec le système de soins de santé. Et comme les besoins de nos patients deviennent de plus en plus complexes, ces «quarts-arrière» de la prestation des soins sont plus nécessaires que jamais. Le Nouveau-Brunswick a sa part de difficultés de santé, et une population vieillissante par surcroît. Selon le rapport du Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick de l’an dernier, de 19 à 25 pour cent de la population de la région Shédiac a plus de 65 ans, un chiffre qui augmente chaque année. Trente-cinq pour cent des résidents du N.-B. sont en surpoids, 31 pour cent sont obèses, et à peine la moitié déclarent manger la bonne quantité de fruits et de légumes chaque jour. Ces tendances sont troublantes, et les médecins des soins primaires sont chaque jour sur la ligne de front pour prendre soin de certains de nos patients les plus complexes.

Il est évident que les médecins de famille n’ont jamais été aussi importants que maintenant. Et le Nouveau-Brunswick n’en a tout simplement pas assez pour répondre aux besoins.

Actuellement, au Nouveau-Brunswick, il y a 39 postes de médecin de famille vacants à pourvoir. Plus de 44 000 Néo-Brunswickois n’ont pas de médecin de famille. Même ceux qui ont la chance d’avoir un médecin de famille n’ont aucune garantie de pouvoir le voir rapidement : une seule personne sur trois peut obtenir un rendez-vous le jour même, et notre ratio de 1800 patients par médecin de famille est presque le double de celui du Québec, la province voisine.

Il n’est donc pas surprenant que 82 pour cent des Néo-Brunswickois déclarent qu’un plus grand nombre de médecins de famille est la priorité de financement dont l’importance est la plus critique pour les soins de santé. Je suis d’accord. Nous devons embaucher 50 nouveaux médecins de famille, en plus de pourvoir les postes vacants actuels. Mais je sais que la démarche actuelle ne met pas le système de soins de santé du Nouveau-Brunswick sur la voie du succès.

Le système de numéros de facturation du Nouveau-Brunswick contrôle le nombre de médecins qui ont le droit de travailler dans la province — et l’endroit où ils doivent travailler. Les besoins régionaux en matière de soins de santé et les données démographiques provinciales changent d’une année à l’autre, mais les numéros de facturation ne changent pas. Le Nouveau-Brunswick est la seule province qui restreint encore officiellement le lieu d’exercice des médecins. Le Nouveau-Brunswick est enlisé dans le passé, et cela nuit à notre capacité de recruter des médecins et de conserver ceux que nous formons ici.

Chaque année, cinquante étudiants obtiennent leur diplôme de médecine de nos écoles de médecine – Dalhousie Medicine New Brunswick et le Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick. De plus, 37 nouveaux médecins font leur résidence dans notre province. Beaucoup d’entre eux ont de la difficulté à trouver un poste au Nouveau-Brunswick en raison du système de numéros de facturation qui est restrictif. Je crois que c’est une occasion cruciale ratée de garder des personnes talentueuses et vaillantes dans la province.

À l’approche de l’élection provinciale, les médecins du Nouveau-Brunswick veulent que l’amélioration des soins aux patients constitue une priorité, et nous avons une prescription pour relever ces défis. J’invite les partis politiques intéressés à collaborer et à écouter mes collègues sur la ligne de front afin de comprendre nos besoins actuels et futurs. Les médecins sont prêts à travailler avec vous.

Dr Dharm Singh, M.D., FACS, président de la Société médicale du Nouveau-Brunswick

Rémi Ouellette se distingue en athlétisme

 

(N.A.L.) –Rémi Ouellette, de l’école Père-Edgar-T.-LeBlanc a pris le premier rang des compétitions de lancers du poids et de courses en fauteuil roulant para provinciales d’athlétisme du Programme de cours, saute, lance et roule, en fin de semaine à Moncton.

Ouellette a devancé Patrick LeBlanc et Janie Ouellette dans ces compétitions. Liam Goguen et Thomas Dray, de l’école Donat-Robichaud ont participé à plusieurs épreuves tout comme Audrée LeBlanc, de l’école Sainte-Thérèse.

Voici des résultats de cette compétition pour les jeunes du Sud-est :

Filles

Jorja Bourque (9 ans-) 23e 60 m; 31e 150 m; 26e saut en longueur; Ellie Ouellette (9 ans-) 28e 60 m; 19e 300 m; Ava Allanach (9 ans-) 31e 60 m; 20e 300 m; 18e saut en longueur; Madelyn Allanach (9ans-) 31e 60 m; 36e 150 m; 25e saut en longueur; Audrée LeBlanc (10 et 11 ans) 3e 80 m; 1re poids; 1re lancer balle; Mélina Breau (10 et 11 ans) 21e 80 m; 14e 600 m; 24e saut en longueur; Adrianna Platis (12 et 13 ans) 8e 80 m; 10e saut en longueur; 6e poids; 2e javelot; Noémie Morneault (12 et 13 ans) 9e 80 m; Sonia Breau (12 et 13 ans) 14e 80 m; Esmé Arsenault (9 ans -) 13e 150 m; 5e 300 m; 1re saut en longueur; Ana Pivovarov (9 ans -) 26e 150 m; 7e poids; 15e lancer balle; Claire Nowlan (10 et 11 ans) 2e 150 m; 1re 600 m; 3e saut en longueur; Sadie Enstrom (10 et 11 ans) 5e 150 m; 8e 600 m; 4e poids; Josée Hébert (10 et 11 ans) 12e 150 m; 6e 600 m; 10e saut en longueur; Allyson Lawson (10 et 11 ans) 15e 150 m; 4e 600 m; Kyla Desroches (12 et 13 ans) 8e 800 m; Jocelyne Allanach (12 et 13 ans) 2e poids; Jaylin McNeil (12 et 13 ans) 12e 800 m; 13e saut en longueur.

Gars

Liam Goguen (9 ans-) 17e 60 m; 11e 150 m; 8e saut en longueur; 11e poids; 9e lancer balle; Samuel Violette (9 ans-) 19e 60 m; 19e 150 m; 16e lancer balle; Thomas Dray (9 ans-) 22e 60 m; 13e 150 m; 9e saut en longueur; 13e poids; 7e lancer balle; Nolan Keenan (10 et 11 ans) 4e 80 m; 9e 150 m; 3e saut en longueur; Charlie Allanach (10 et 11 ans) 13e 80 m  20e 150 m; 12e saut en longueur; Cory Ferguson (9 ans -) 3e 150 m; 5e lancer balle; Desmond Chu (9 ans-) 22e 150m; 18e poids;  Joel LeBlanc (10 et 11 ans) 4e 600 m; Samuel Allanach (12 et 13 ans) 4e 800 m; 11e saut en longueur; 5e poids; Zachary Breau (12 et 13 ans) 7e saut en longueur; 2e poids; 1er javelot.

Para

Rémi Ouellette 1er 100 m chaise roulante; 1er poids; Patrick LeBlanc 1er 80 m para; 2e poids; Janie Ouellette 2e 80 m para; 3e poids.

Quatre golfeurs du Sud-est aux championnats canadiens junior

Les équipes féminine et masculine de golf junior du Nouveau-Brunswick, qui représenteront la province aux championnats canadiens, incluent Maxime Gaudet, de Memramcook; Félix Boucher et Julie Gauvin, de Dieppe et Mackenzie Deveau, de Moncton. (Photo : Gracieuseté)

(N.A.L.) –Deux Acadiens et deux Acadiennes se sont mérités une place au sein de l’Équipe du Nouveau-Brunswick, qui participera aux championnats canadiens de golf junior, à Medecine Hat (gars), en Alberta, du 30 juillet au 3 août et au Bach Grove Golf Club (filles), à Tsawwasasen, en Colombie-Britannique.

Maxime Gaudet, de Memramcook, Félix Boucher et Julie Gauvin, de Dieppe et Mackenzie Deveau, de Moncton, sont les quatre golfeurs qui ont connu de bonnes rondes la semaine dernière aux championnats junior du Nouveau-Brunswick. Les autres membres de la formation provinciale sont Nathan Hogan, de Miramichi et Daniel Kirby, de Woodstock, chez les gars et Mackenzie Scott et Sarah Holt, d’Oromocto.

Maxime Gaudet a terminé au troisième rang suivant les trois rondes avec des pointa-ges de 79, 79 et 75 pour un total de 233, 6 coups derrière le gagnant. Félix Boucher a suivi en quatrième position avec 236 sur des rondes de 77, 75, et 84. Nathan Hogan a fini premier avec un total de 227 sur les trois rondes, quatre de mieux que Daniel Kirby, avec 231.

Les autres jeunes du Sud-est qui se sont distingués sont Pierre-Luc Arsenault, de Saint-Louis-de-Kent, à égali- té avec 238 coups, au 5e rang; Harrison O’Pray, de Riverview, 9e (247); Alexandre Boudreau, de Dieppe et Liam Llewelyn, de Riverview, 11e (248); Marc-André Gaudet (Saint-Ignace), 17e (252); Alex Smith, d’Irishtown 26e (261); Patrick Cormier, de Dieppe, 30e (265); Nathan Archibald, de Riverview, 37e (279); Mathieu Bastarache, de Dieppe, 39e (282); Julien Babineau, de Dieppe, 44e (294); Yanic LeBlanc, de Dieppe, 47e (301) et Dylan Dupuis, de Dieppe, 49e (305).

Pour Maxime Gaudet, «cette troisième place est très importante pour moi car c’était un de mes buts depuis longtemps de participer au national en faisant partie de l’équipe du Nouveau-Brunswick. Je n’ai pas joué mon meilleur golf les deux premières journées, mais j’étais quand même parmi les meilleurs. Je ne me suis pas découragé et à ma dernière ronde, j’ai très bien joué un 75, ce qui est très bon considérant que le terrain est très difficile. Afin de me préparer pour le national, je dois pratiquer beaucoup et bien m’alimenter afin d’être au meilleur de ma forme pour la semaine.»

«J’ai très bien réussi les deux premières journées, puis j’ai connu un peu de difficulté la dernière journée, a dit Félix Boucher. Heureusement, j’ai quand même réussi à me qualifier. La différence dans ces deux rondes était mon jeu sur les verts. J’étais très confiant sur les verts. Comme préparation pour le national, il me faudra un peu de pratique sur les fers et le coup de départ, c’est tout.»

Julie Gauvin termine cinquième

La cinquième position finale, et deuxième des joueuses du Nouveau-Brunswick chez les filles junior, est allée à Julie Gauvin, de Dieppe avec des rondes de 87, 77 et 80 pour 244. Mackenzie Deveau, de Moncton, a fini 7e et 3e du NB avec des rondes de 86, 81 et 79 pour 246. La gagnante a été Haley Baker, de Halifax, avec 233. Sarah Holt, de Waterville, a pris le deuxième rang avec 237 et Camille Lapierre-Ouellet, de Granby et Abbey Baker, de Halifax, à égalité troisième avec 238. Alexandra (271) et Amélie Guitard (282), de Moncton, ont terminé 8e et 9e respectivement.

«Toutes les filles ont très bien joué et je suis contente de faire partie d’Équipe Nouveau-Brunswick pour le national, a dit Mackenzie Deveau. Les pointages étaient serrés tout au long du tournoi, donc cela a vraiment été dur sur les nerfs. On a vraiment seulement pu savoir la composition de l’équipe à la toute fin.»

Hogan a été le meilleur de la catégorie juvénile et Félix Boucher était troisième. Julie Gauvin était troisième des filles juvéniles et la meilleure de la province dans cette division.

Marc-André Gaudet  a raflé le titre gars bantam avec 252 et Julien Babineau était 6e (294).

Jean-Marc Doiron et Sacha Hourihan l’emportent à Shédiac

Jean-Marc Doiron

Normand A. Léger

   Jean-Marc Doiron, de Moncton et Sacha Hourihan, de Southfield, sont les champions masculin et féminin de la 39e édition de la course de 10km George-Gallant, tenue samedi matin dans les rues et sentiers de Shédiac.

   Dans un temps de 34m14, Jean-Marc Doiron a devancé de neuf secondes son plus proche rival et ami, Bryan Thomas, de Tétagouche-Nord, à 34m23. Nicholas Larade, de Fredericton était troisième avec 34m59. Pier-Luc Roy, de Dieppe, a fini quatrième avec 35m20. Sacha Hourihan a été la première femme à croiser      le fil d’arrivée en 37m46 et la 8e au classement final. Josiah Marr, de Sackville, a été la deuxième femme et Anouk Doiron, de Moncton, la troisième. Il y avait 108 coureurs au fil de départ.

   «La course n’a pas été fa-cile, a dit Jean-Marc Doiron. Bryan Thomas était tou-jours près de moi et ce n’est que vers la fin que j’ai pu le distancer un peu. J’ai bien aimé cette course annuelle et le trajet était bien. Il faisait beau dans les bois.»

   Daniel LeBlanc, de Dieppe, a été le plus rapide du 5km avec un chrono de 17m51. Thomas Pollock, d’Ottawa, était deuxième et Marie-Beth Jaillet, de Moncton, la première femme et la troisième avec un temps de 20m22. Nicholas Schaus, de Shédiac, a fini quatrième avec 20m23. Il y avait 98 coureurs dans la course.

   Le gagnant de la course d’un kilomètre a été Alexi Collette, de Bouctouche, en un temps de 3m48. Alexandre LeBlanc, de Dieppe, était deuxième avec 4m11. Madison Houghton, de Dartmouth, a fini première des filles et troisième en 4m16. Vincent LeBlanc, de Dieppe, était quatrième et Simon Léger, de Shédiac, cinquième. Il y avait 46 coureurs et coureuses.

   Voici les 20 premiers résultats des gens du Sud-est au 10 km : Jean-Marc Doiron 1er, Pier-Luc Roy, Dieppe, 4e; Rémi Guitard, Moncton, 6e; Paul Gallant, Dieppe, 10e; Pierre Daigle, Pointe-du-Chêne, 11e; Jean-Louis LeBlanc, Bas-Cap-Pelé, 13e; Shaun Girouard, Dieppe, 16e; Anouk Doiron, Moncton, 17e et Marcel Comeau, Moncton, 20e.

   Le climat a collaboré pour les participantes et participants qui ont adoré leur expérience au grand air. La 40e édition sera tenue en juillet 2019. M. Homard était présent pour encourager les coureuses et coureurs. Des membres de la famille de George-Gallant étaient présents également, étant des organisateurs de cette course.

Lalonde et Robertson sont champions canadiens

(N.A.L.) –Geneviève Lalonde et Chris Robertson de Moncton sont des cham- pions canadiens en athlétisme suivant la présentation des championnats nationaux, à Ottawa, la semaine dernière.

Les athlètes du Nouveau-Brunswick ont remporté des médailles et ont réussi des marques personnelles et des records provinciaux lors de ces championnats présentés sous une chaleur accablante.

Geneviève Lalonde a remporté un troisième titre au 3000 m steeple féminin senior avec un chrono de 9m49s07. Elle détient le record canadien en 9m29s99.

Jacob LeBlanc a raflé l’argent au 400 m T54 avec un temps de 59s09 et le bronze au 100 m, en 17s13, en fauteuil roulant. Il a fini 7e au 1500 m en 3m41s14. C’est un record provincial. James Brace a aussi gagné l’argent au javelot (assis) avec un jet de 17m29 et était septième au poids. LeBlanc est le premier gars de la province à remporter une médaille lors des courses en fauteuil roulant aux championnats canadiens.

Aux qualifications du 400 m, Joëlle Léger a pris le 18e rang en 1m01s93. Léger a aussi fini 12e au saut en longueur avec une distance de 4m94.

Chris Robertson a marqué l’histoire de l’athlétisme de la province en devenant le premier néo-brunswickois à remporter l’or au décathlon masculin senior. Il est également le champion canadien. Il a amassé 7040 points, dépassant son record du NB qui était de 6828 points. Il a également amélioré le record du saut à la perche avec une hauteur de 4m25.

Ryan Evans, avec Équipe Canada aux compétitions panaméricains, a fini sixième avec 6204 points pour ses épreuves. Sophie Black a fini neuvième au heptathlon des -20 ans avec 3766 points.

«Ma préparation a inclus plusieurs années de soutien de la part de mes entraineurs, a dit le champion Chris Robertson. En habitant à Oakville (Ontario) pour mes études cette année, l’athlétisme n’était pas très soutenu et j’ai été mon propre entraineur. En étudiant l’ostéopathie, travaillant 25 à 30 heures par semaine comme entraineur privé en plus de mes études, j’ai été bien occupé. J’ai fabriqué mes propres haies en tuyaux de pvc et j’ai acheté mes disques et poids. J’ai placé l’accent sur la musculation et la nutrition et cela m’a grandement bénéficié. J’ai eu des marques personnelles au 100 m, poids, haies et saut à la perche.»

Tournoi de tennis à Memramcook

Le 31e tournoi annuel de tennis Assurance Vienneau orga-nisé par le Club de tennis de Memramcook, pour la catégorie simple hommes aura lieu les 21 et 22 juillet.  Les personnes intéressées doivent s’inscrire au plus tard le 18 juillet.

Compétition d’habiletés Norm’s Pizza

La 5e compétition d’habiletés annuelle Norm’s Pizza de Memramcook (catégories hommes et femmes) aura lieu le vendredi 20 juillet en soirée.  Il n’est pas obligatoire de s’ins- crire au tournoi pour participer à la compétition d’habiletés.

Pour plus d’information ou pour vous inscrire, veuillez communiquer avec Marcel Belliveau au 381-3985 ou par courriel à tennismemramcook@rogers.com. Vous pouvez aussi visiter le site internet du Club de tennis de Memramcook à l’adresse suivante :www.tennismemramcook.net.

Des membres de Club bâton Atlantik se distinguent


Les membres du Club bâton Atlantik qui sont montées sur le podium lors des championnats canadiens de bâton sportif, à Winnipeg, la semaine dernière sont, en avant, de gauche à droite: Chloé Smith, Leanne Plewes, Isabelle LeBlanc, Mireille LeBlanc, Clara Stanert, Miguelle Lynn Richard, Sophie Babineau et Hailey LeBlanc. En arrière : Solange St-Coeur (Les Étincelles, entraineuse), Gabriella Robichaud, Ashley Surette, Chloé Caissie, Victoria Robichaud, Isabella Bourgeois, Alexie Richard, Brianna Middleton, Grace Farley, Julie Allain, Mylène Bastarache, Katrine Bourgeois, Isabel Doiron, Brenda Arsenault LeBlanc (Club bâton Atlantik, entraineuse) et Annick Léger (Club bâton Atlantik, entraineuse). (Photo : Gracieuseté)

(N.A.L.) –Des membres du Club bâton Atlantik ont très bien représenté la pro-vince lors des Championnats de bâton sportif canadiens, présentés à Winnipeg, la semaine dernière.

«Les athlètes ont très bien représenté le Nouveau-Brunswick et nous sommes très contente de leur performance, a dit l’entraineuse Brenda Arsenault LeBlanc. Les athlètes vont avoir un congé cet été et l’entrainement recommence en septembre pour la préparation du championnat canadien 2019, à Regina en Saskatchewan et le Grand Prix et la Coupe Internationale, en France.»

L’équipe de Pompom junior B – mi gente du Club bâton Atlantik a remporté l’or dans sa catégorie. Individuellement, Leanne Plewes a terminé troisième au medley 18+, alors qu’Ashley Surette a fini première et Grace Farley, troisième du solo BN 15 à 17 ans. La deuxième position du solo BI 15 à 17 ans appartient à Isabel Doiron et la 5e position du solo A 15 à 17, à Brianna Middleton.

Isabelle LeBlanc a fini quatrième du 2-bâtons BN 15 à 17 et Alexie Richard, deuxième et Isabella Bourgeois, quatrième aux 2-bâtons BI, 15 à 17 ans. Leanne Plewes a pris la troisième position du 2-bâtons BI 18ans + et Brianna Middleton, troisième et Mylène Bastarache, quatrième des 2-bâtons A 15 à 17 ans.

La 4e position aux 3-bâtons BN 12 à 14 ans appartient à Katrine Bourgeois et Isabella Bourgeois a fini cinquième du 3-bâtons BN 15 à 17 ans. Leannne Plewes s’est imposée avec l’or aux 3-bâtons BN 18ans +. Aux 3-bâtons A 15 à 17 ans, Brianna Middleton a fini cinquième et Mylène Bastarache, neuvième.

En danse solo BN 15 à 17 ans, Isabelle LeBlanc a fini troisième et Ashley Surette, sixième. Isabelle LeBlanc et Grace Farley ont pris la deuxième position en duo BN senior et Katrine Bourgeois et Chloé Caissie, la quatrième en duo BI junior.

Au duo BI senior, Isabel Doiron et Alexie Richard ont fini quatrièmes et Chloé Smith et Ashley Surette, cinquièmes. Alexie Richard, troisième et Isabel Doiron, cinquième, ont terminé en style libre B senior et Leanne Plewes, troisième du style libre B collégial. En style libre junior A, Brianna Middleton a pris la cinquième position et Isabel Doiron et Alexie Richard, deuxièmes et Grace Farley et Isabelle LeBlanc, quatrièmes en paires B senior. Brianna Middleton et Mylène Bastarache ont fini quatrièmes en paires A junior.