La pièce de théâtre «Les Chaises» sera présentée à Shédiac

  L’Ensemble du théâtre Grand-Barachois, parrainée par l’église historique de Barachois et la Communauté rurale Beaubassin-est est fière de vous présenter la pièce de théâtre «LES CHAISES» d’Eugène Ionesco. Les représentations seront à l’auditorium de la polyvalente Louis-J.-Robichaud de Shédiac le vendredi 1er juin et le samedi 2 juin à 19h30.

Cette production met en vedette Murielle McDonald, de Bouctouche, dans le rôle de La Vieille et Dennis Poirier, originaire de Shédiac, dans le rôle de Le Vieux. Elle fait suite à une lecture du texte qui avait eu lieu dans le cadre du Festival des arts de Barachois en août 2017.

L’Équipe de production est mené par Robert Vanderleelie de Cap-Pelé, qui assure la mise en scène, avec Normand Patrick Robichaud, originaire de Dupuis Corner, comme assistant et régisseur.

L’équipe sera complété par des élèves de la polyvalente L.-J.-R. qui jouerons de la musique en direct, en plus d’assuré la technique du spectacle.

«Essentiellement, cette pièce traite du vieillissement.  Un couple d’ainés qui vivent leurs vie ensemble avec des mémoires partagés… et lorsque ses personnes regardent en arrière sur leurs vies… et comment certains aspects de celle-ci pourraient être différent.» – Robert Vanderleelie

Pour une soirée divertissante et pleine de surprises, venez voir ce texte bien connu, écrit par Ionesco, le maitre de l’absurdité.

Les billets seront disponibles à la porte ou en contactant un membre de l’équipe.

Il y aura des chaises sur scène et des sièges confortables dans l’auditorium pour chacun de vous!

Un nouveau format pour le Festival de la jeunesse à Dieppe

Cette année, le Festival de la jeunesse vous offre encore plus d’activités pour les 3 à 12 ans, avec une formule renouvelée.

Les différents ateliers se dérouleront du 23 au 26 mai, avec une grande fête pour les enfants au Centre Arthur-J.-LeBlanc, le samedi, de midi à 16h. La grande nouveauté du festival est qu’afin d’offrir une expérience optimale, les ateliers se dérouleront dans les locaux des organismes. Cette nouvelle façon de procéder donnera la chance aux organismes d’avoir sous la main les installations et le matériel requis pour que l’atelier représente bien l’activité proposée.

Le 26 mai au Centre Arthur-J.-LeBlanc, il y aura des jeux gonflables, maquillage sur visage, bricolage et kiosques interactifs. Le magicien Rémi Boudreau sera sur place de 13h30 à 14h30 afin de présenter quelques tours à la foule.

Les différents ateliers requièrent une inscription, les places étant limitées. Celle-ci se déroulera à partir du lundi 14 mai à 18h pour les résidents, et du mercredi 16 mai à 18h pour les non-résidents et se poursuivra jusqu’au 23 mai, à 9h.

Il est possible de s’inscrire en ligne au dieppe.ca ou en personne au Centre aquatique et sportif avec le numéro de profil de l’enfant.

Pour la programmation complète, rendez-vous au dieppe.ca sous l’onglet Festival et événements.

Communauté informée… Communauté en santé…

Autoévaluation des risques de burnout

  1. Comment vous sentez- vous par rapport à votre travail depuis cinq ou six mois?

__ Tout à fait heureux.

__ Un peu préoccupé.

__ Troublé (j’y pense vraiment beaucoup, je cherche des solutions, j’ai peur de certaines choses).

__ Obsédé (je pense presque toujours à ça, je suis presque incapable de décrocher).

  1. Veuillez cocher les symptômes dont vous souffrez depuis quelques mois :

_ Je suis presque toujours fatigué;

_ j’ai du mal à me concentrer;

_ j’ai beaucoup perdu confiance en moi;

_ je donne un rendement moindre malgré beaucoup d’efforts;

_ je suis irritable;

_ je ne ris presque jamais;

_ j’ai perdu de l’intérêt pour beaucoup de choses;

_ je souffre de plusieurs problèmes physiques (insomnie, perte ou gain d’appétit ou de poids, problèmes digestifs, problèmes cardiovasculaires, allergies, grippes à répétition, fréquentes migraines, etc.).

  1. Avez-vous eu un «sérieux avertissement»?

_ Oui, il m’est arrivé de «craquer» (de poser des gestes destructeurs bien malgré moi, de subir une grave attaque de panique, d’avoir de très sérieux doutes sur ma santé mentale, de m’effondrer en larmes alors que cela ne me ressemble pas, d’avoir le sentiment d’être vraiment rendu au bout du rouleau, etc.), même si ça n’a pas duré, que ce n’est pas revenu depuis, ou que j’ai le sentiment «d’avoir remonté la côte»

_ Non.

  1. Êtes-vous présentement en arrêt de travail, après avoir été obsédé par votre travail et y avoir démesurément investi votre énergie?

_ Oui.

_ Non.

Interprétation

  1. Si vous avez répondu «Obsédé» à la première question, si vous souffrez d’au moins quatre des symptômes mentionnés dans la liste et s’il vous est arrivé de craquer, sans que vous ne soyez encore en arrêt de travail: Vous êtes sans doute très près de l’épuisement. J’aimerais que vous arrêtiez de vous faire croire que tout ne va pas si mal. Si vous voulez éviter une très grande souffrance, il vous faut commencer immédiatement à changer des choses. Comprenez que le mot «immédiatement» ne signifie pas «bientôt, quand j’aurai repris la situation en main» : il signifie vraiment «immédiatement», c’est-à-dire «avant toute chose», «malgré mes peurs d’être mal jugé ou de perdre mon emploi». «Bientôt», ce n’est pas la situation qui sera enfin sous contrôle: c’est vous qui serez hors contrôle et absolument incapable de continuer, si vous ne vous occupez pas de votre vie et de votre santé dès maintenant. Commencez immédiatement à ralentir. Si vous n’y êtes pas parvenu par vous-même d’ici deux semaines, demandez de l’aide professionnelle.
  2. Si vous avez répondu «Troublé» ou «Obsédé» à la première question, que vous n’éprouvez encore que deux ou trois des symptômes mentionnés dans la liste et que vous n’avez pas eu d’avertissement sérieux : Je vous invite vivement à prendre de la distance par rapport à vos «tâches» et à réduire votre «trouble» ou votre «obsession» en ce qui a trait à toutes vos prétendues obligations. Sinon, ces sentiments vont continuer d’augmenter et vous mener tôt ou tard à une fatigue encore plus intense, puis au burnout.
  3. Vous n’avez que rarement le travail ou vos autres tâches en tête et vous ne ressentez qu’un ou deux des symptômes de la liste : Vous n’êtes pas à risque en ce qui concerne le burnout.(Source : http://www.apprivoisersonstress.ca)

Expo-Sciences de l’école Sainte-Thérèse, de futurs scientifiques en devenir!

Vue des participant.e.s à l’expo-science. (Photo : Hélène Le Pennec)

Hélène Le Pennec

La fin de l’année scolaire apporte avec elle dans les écoles de la région ses expositions scientifiques organisées et présentées par les enfants. Ces projets sont organisés de manière individuelle ou par deux élèves au plus et concernent les enfants de la maternelle à la cinquième année.

À voir le nombre de parents présents, mais aussi sentir les odeurs qui s’échappaient du gymnase de l’école Sainte-Thérèse à Dieppe, mercredi dernier de 17h30 à 18h30, il est certain que les enfants avaient donné leur 100% dans la recherche, la préparation et la présentation de leur projet.

Robotique, gravité, volcans en éruption, chimie, science gluante et dégoutante, les enfants de l’école Sainte -Thérèse ne manquaient pas d’idées devant un gymnase plein d’enfants et de parents venus voir leurs petits génies en herbe.

Comme l’explique Megane, élève de 5e année à Anna-Malenfant, «nous devons d’abord présenter notre projet devant nos enseignants puis après nous sommes sélectionnés pour aller au gymnase». Par la suite l’exposition est présentée aux différentes classes pendant la journée puis ouverte aux familles en soirée. Chaque projet doit contenir des éléments bien précis, tels qu’une hypothèse, une élaboration de l’expérience, une pensée scientifique mais aussi de la créativité. Pas évident quand on a cinq ans me direz-vous, et bien pourtant impressionnant de voir tous les participants de cette édition.

Le 16 mai prochain, c’est au tour de l’école Anna-Malenfant à Dieppe de présenter son exposition. Les scientifiques les plus réputés de la planète n’ont pas à s’inquiéter, la relève est en chemin.

Si certains n’ont pas participé à l’édition 2018 il est certain que leurs amis auront éveillé des passions et de nouveaux participants s’ajouteront certainement à la belle liste de cette année.

Nous avons peut-être des nouveaux Einstein, Newton, Nobel, Pierre et Marie Curie, ou Hawking dans nos écoles!

Succès du Défi Entrepreneurship jeunesse 2018

Sindy Marinica

Le Défi entrepreneurship jeunesse (DEJ) 2018, tant attendu par tous, se tenait à Moncton, jeudi dernier. Pour ceux et celle qui se demandent ce que représente ce défi, il s’agit du seul concours provincial bilingue qui met en lumière les jeunes de la maternelle à 25 ans, des jeunes innovants ayant une idée inspirante et méritant d’être dévoilée au public. L’événement est conçu pour des jeunes qui démontrent un leadeurship, qui ont un esprit entrepreneurial et qui créent le changement dans leur communauté.

Le défi a réuni des jeunes avec d’incroyables talents tout autour du Nouveau-Brunswick. Chaque billet acheté soutenait un jeune entrepreneur du N.-B.  Le concours débuta en premier par les kiosques, pendant deux heures ce sont les plus jeunes qui ont présenté leurs brillantes idées à tous ceux qui étaient présents.

Ensuite, il fallait faire place au gala qui s’est déroulé durant toute la soirée. Douze  entreprises de jeunes du N.-B. ont présenté sur scène afin de tenter de remporter un prix de 1000$. Il y avait la présentation de plans d’affaires, des révélations de la part des conférenciers sur leurs échecs mais aussi leurs réussites. Les gagnants étaient choisis par un jury et annoncés le soir même.

Après des rigolades et des discours qui ont inspiré les plus petits et les plus grands, il fallait annoncer les grands gagnants. Pour le projet entrepreneurial, Patrick Chamberlain et Zacharie Roy, de l’école Mgr-François-Bourgeois (MFB), ont mérité le premier prix pour leur création du concept Énergie Bon Vent. C’est un projet de mini éolienne pour recharger son téléphone en cas de panne d’électricité pendant les tempêtes.

Également, dans la même catégorie, Mikala Boon et Jenna Doiron, de la même école, ont mérité le deuxième prix pour leur projet de lutte contre la solitude des personnes âgées. Les élèves vont dans des centres proches de leur école et rendent visite à certains pour jouer à des jeux de société.

Ocean Festive : Mordez bientôt à l’hameçon!

Du 9 août au 12 août prochain, le parc provincial de la Plage Parlee, de Shédiac, sera l’hôte de l’événement inaugural d’Ocean Festive. Des vignobles, brasseries, distilleries, chefs, artisans, musiciens et artistes locaux seront au rendez-vous pour célébrer avec une panoplie d’événements spéciaux : gala de fruits de mer, démonstrations de chef, accords mets et vins, activités pour tous les âges, et plus encore.

Sur des notes de musiques d’artistes locaux, les visiteurs auront l’occasion de savourer des fruits de mer, d’assister à des ateliers culinaires animés par des chefs et de participer à des défis culinaires exaltants, tout en dégustant des boissons de la région.

Le chef de renommée mondiale Alain Bossé, plus connu sous le nom The Kilted Chef, organisera des ateliers culinaires éducatifs tout au long de l’événement. Pirate Cove offrira un environnement sécuritaire, amusant et interactif qui ne manquera pas de plaire à toute la famille grâce à ses activités sur le thème des pirates, ainsi qu’au plus grand village de châteaux gonflables de l’histoire du Nouveau-Brunswick!

«Ocean Festive vise à promouvoir notre culture atlantique canadienne unique, tout en soutenant les industries des fruits de mer et du tourisme qui rapportent des milliards de dollars et qui jouent un rôle crucial dans la prospérité et la qualité de vie de nos collectivités», explique Edgar LeBlanc, président d’Ocean Festive. «Nous sommes honorés et reconnaissants de pouvoir compter sur plusieurs importants partenaires dans cette grande aventure, en particulier notre commanditaire en titre, Loto Atlantique. Le soutien de nos excellents partenaires assurera le succès de l’événement inaugural d’Ocean Festive cet été, ainsi que le succès de nombreuses autres éditions à venir», a ajouté M. LeBlanc.

«Redonner aux communautés du Canada Atlantique est au cœur de notre raison d’être. Nous sommes excités d’être les partenaires d’Ocean Festive. Cet événement célèbre ce qu’il y a de mieux au Canada Atlantique», a dit Martha Stevens, vice-présidente des ventes et du marketing chez Loto Atlantique. «Loto Atlantique est fière de redonner aux communautés à travers d’événements comme Ocean Festive, qui célèbrent nos racines culturelles et qui nous sommes en tant que Canadiens de l’Atlantique. Nous sommes heureux que les gens de la région pourront participer dans ce superbe événement cet été.»

Le coup d’envoi d’Ocean Festive sera donné le jeudi 9 août par une Soirée de l’espoir en faveur de la campagne 2018 de l’Arbre de l’espoir. Animé par le chef Alain Bossé, ce gala culinaire mettra les fruits de mer à l’honneur. Pendant la journée du vendredi 10 août et samedi 11 août, le site principal d’Ocean Festive-  soit les terrains adjacents au bureau administratif du parc provincial Parlee Beach – abondera en spécialistes de fruits de mer, vignobles, brasseries, distilleries et artisans locaux offrant une vaste gamme de produits de qualité du Canada atlantique. Le vendredi soir, la scène sera électrifiée par les musiciens d’ici Zach Lane, 3 Bob Night, Izabel – la chanteuse d’Angry Candy – et Signal Hill ; et le samedi soir, la programmation mettra en vedette les favoris de la musique acadienne Hert Leblanc, Suroît, Réveil et Bois-Joli. Le dimanche 12 août, Ocean Festive clôturera sa première édition par un événement organisé par les restaurants locaux les plus réputés, lesquels offriront leurs créations de fruits de mer uniques aux nombreux participants.

Ocean Festive est le fruit de la passion commune pour leur patrimoine qui anime les fiers entrepreneurs Edgar LeBlanc, Tammy Brideau et Ben Champoux. Ces leaders communautaires souhaitent mettre en lumière les raisons pour lesquelles le Canada atlantique est un endroit où il fait bon vivre et une destination touristique incontournable : qualité de vie, culture, fruits de mer, musique, plages, et bien d’autres.

Outre son commanditaire en titre Loto Atlantique, la première édition d’Ocean Festive est commanditée par l’Union des pêcheurs des Maritimes et Homarus, Capital Food Service, Shediac Lobster Shop, Moncton Fish Market, la Ville de Shédiac, Sobeys de Shédiac, Midland, Cavendish, iDConcept et plusieurs autres seront annoncés bientôt.

Toutes les informations sur les frais d’admission générale au site, la prévente ou l’achat de billets de concert en soirée et les passes de week-end ou les tables VIP peuvent être trouvées sur notre site Web.

Pour en savoir davantage sur Ocean Festive ou pour acheter des billets, veuillez consulter notre site Web au www.oceanfestive.ca, visiter notre page Facebook à Ocean Festive, nous écrire à info@oceanfestive.ca ou nous téléphoner au 1 (888) 532-4445.

Au plaisir de vous voir à Ocean Festive cet été!  Mordez bientôt à l’hameçon!

D’la Pantry à la Belle Delphine

L’autre souaire, j’ai été t’au “Baby Shower” à la fille à Bella pis à William Després… Pis y’avait z’un “tray” de sandwich aux crevettes là, que j’pouvais juste pas m’arrêter d’piger dedans… J’sus sartaine que j’ai du en manger au moins une bounne môtché du “tray”. J’assez tannée Bella pour la recette; qu’à la fin d’la souairée, la pauvre esclâve a “breakée down” pis à me l’a écrite sus l’boute d’une “paper napkin” – –  A-Ha, que voici :

Garniture de crevette salade pour sandwich

Mélanger  coumme y faut ensemble :

– 1 pis 1/2 cuppées de crevettes tchuites pis hachées

– 2  z’oeufs bouillies dures pis hachés

– 1/2 cuppée de “relish sandwich spread”

– 1/4 cuppée de céleri pis coupée en dés minces

– 2 tchuillèrées à table de lait

– pis 1/4 tchuillèrée à thé d’sel…

Répandre cte mélange icitte entre deux belles tranches de pains frais toastées (au choix)   pis d’bin beurrées. Pis, t’ute qui vous reste à faire, cé d’vous bourrer la face coumme y faut!

Delphine B.B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Cossé qu’a radote Delphine…

Delphine B.B. Bosse

J’ai tout l’temps y’eu mon dire que le Pape du Vatican devrait canoniser ma sainte bounne p’tite mére martyre, la chère douce Cléothilde, la seule pendant son vivant; pour aouaire asseyé son «best» d’éléver z’une enfant si-détestable-si-z’escrâbe que moi.

Hounnêtement, j’étais point du monde t’en grandissant. Mêshoummes-Mêshoummes! Cé ma faute, cé ma extrême grande faute; si qu’ma pauvre-de-pauvre maman a yinc que d’la «peach fuzz» coumme jueux, d’sus l’fait d’la tignasse. À l’était point z’à blâmer si qu’à s’arrachait lés boucles par pleines pougnées, à t’utes lés fois que j’y faisais dâmnée! P’t’être bin coumme cadeau pour la Fête dés Méres, que j’devrais considérer d’y payer t’une opération pour y faire éliminer ou adoucir lés rides profondes pis lés pattes d’oie autour dés yeux. Après toute, j’admet; cé moi, la gobbine de maudite, qu’a contribué à la créâtion majeure de sés sillons d’la peau traînante du visage! (Répétons z’ensemble, t’en allumant chacun(e) z’un lampion, cte p’tite priére suivante : O Vénérée Sainte Cléothilde, Sainte Patronne Martyre de t’utes lés Mamans du Monde Entier, (ouaye-là) que Djeu l’Pére «bless» son âme! Ainsi soit-il!).

J’me considère chanceuse, qu’ma brave mére ne s’a pas chaviré… J’sus sartaine par moments qu’à l’arait bin voulue «poppé» plusse qu’une «pill» à nerfs ou de s’faire draguer «away», à l’Azile de Saint Jean, dans z’un «straight-jacket-one-size-fits-all»! Cé t’en ayant grande Foi pis t’en prions continuellement à la Viarge Marie, Bounne Sainte Mére de Jésus, y d’mandant courage qu’à n’aye pas besoin d’aouaindre son tue-mouches pour voulouaire m’en claquer z’une bounne volée contre lés jarrets. Essayer d’me discipliner n’a point t’é aisée pour y’elle… Même aujourd’hui, à l’é encôre capable de m’bailler la «LOOK» de d’sus la «phone» – – en voulant m’laisser saouaire de m’assaper… («Again» : O Vénérée Sainte Cléothilde, Sainte Patronne Martyre de t’utes lés Mamans du Monde Entier, (ouaye-là) que Djeu l’Pére «bless» son âme! Ainsi soit-il!).

Mon plan pour célébrer l’occasion spéciale de la Fête dés Méres, cé d’la «kidnappé», y’elle pis mon pére; pis à l’heure du souper, d’lés amèner tous deux se bourrer la face t’au meilleur restaurant de Cap-Pelé, pour chacun(e) t’une bounne «feed» de «Seafood Platter». Pis si qu’y’a d’la place de reste dans leu’ beudaine, lés gâter avec t’un mozus de grous morceau de «cheesecake»; pis à s’mouiller l’bec avec t’une savoureuse cuppée d’café, pour lés aïder à roter à leu’ aise! Y faudra «remindé» mon pére de s’flaquer son dentier dans la goule pis à «polishé» son œil de vitre gauche, pour pas embarrasser ma mére en plein public.

Cé mon talentueux fils Zacharie, qui va s’en v’nir «surprise-surprise»; «bargé in» dans l’restaurant, en plein milieu du repas, avec sa guitare… Afin «d’entertainé» sa «favorite» Mémére Cléothilde, avec z’une chanson populaire de Chantal Goya, d’intitulée : <<Voulez-vous danser grand-mére>> pis suivie par la fameuse tounne traditionnelle de <<La Ziguezon>>!

Malgré lés «hard times» que j’ai faite subir à ma mére, ej sais que «deep down» de y’elle qu’à l’é «proud» de moi. Après toute, ein Mame? Ej n’ai pas «turné out» si «bad» que c’là?!? «LOVE YOU» pis beaucoup «d’Hugs» en remerciement de n’aouaire pas «givé up» sus moi!

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Victoire des Olympiennes au rugby féminin

Mise au jeu lors d’un match de la crosse. (Photo : Normand A. Léger)

(N.A.L.) –Les Olympiennes de L’Odyssée ont blanchi leurs opposantes de James M. Hill, de Miramichi, 85 à 0, lundi soir à Miramichi dans une partie de la Conférence de l’est de rugby filles.

Daphnée Roussel, Bianca Talifer, Rehema Sinzinkayo et Jasmine de Freitas ont mené l’offensive des Olympiennes. Les Olympiennes ont perdu 55 à 10, contre les Highlanders de MacNaughton dans une autre partie. Les Vedettes vont jouer leur première partie en fin de semaine. Les Olympiens ont perdu contre Mathieu-Martin et gagné devant J.M.Armstrong, au rugby gars à 7.

La crosse

Lors des matches de la fin de semaine de la crosse scolaire de champs, les Olym- piens de L’Odyssée ont vaincu les Titans de Tantramar, 6 à 2, et les Highlanders de McNaughton, 1 à 0, samedi. Ils se sont inclinés 5 à 3, contre les Royals de Riverview, vendredi soir.

Les Trojans de Trimble ont signé un gain de 11 à 2, contre les Tigers de Caledonia et les Highlanders ont défait les Knights de Moncton, 2 à 1, vendredi soir. Samedi, les Royals ont blanchi les Knights, 8 à 0 et les Trojans ont ensuite infligé un revers de 10 à 0, aux Knights. Les Tigers ont eu le meilleur des Titans, 7 à 3. Les parties reprendront vendredi soir au terrain Rocky Stone.

Volleyball

Les Bisons de l’école W.A.-Losier de Tracadie sont les champions provinciaux au volleyball gars junior (9e et 10e année) avec une victoire de 2 à 0 (25-19 et 25-18) contre les Castors de l’école Sainte-Anne- de Fredericton, en finale dimanche à Dieppe. Les Matadors de Mathieu-Martin et les Olympiens de L’Odyssée n’ont pas avancé à la ronde éliminatoire en subissant des défaites.

Chez les filles AAA, les Corsaires de l’école Mgr-Marcel-François-Richard, de Saint-Louis-de-Kent sont les championnes avec un gain de 2 à 0 (25 à 21, 26 à 24) sur les Lions de Leo Hayes, en grande finale. En demi-finale, MMFR a défait les Vedettes de Mathieu-Martin, 2 à 0 et Leo Hayes a eu raison des Rebelles de l’école Népisiguit, 2 à 0.

Au volleyball féminin senior, les Olympiennes ont eu le meilleur des Corsaires, 3 à 2.

Les championnats régionaux au volleyball senior ont lieu samedi. Les gars AAA sont à l’école Népisiguit et le AA, à Bouctouche, à l’école Clément-Cormier. Le championnat des filles AAA est à Mathieu-Martin et le AA, à Shédiac à Louis-J.-Robichaud.

Maxime Boudreau des Patriotes reconnu

Maxime Boudreau des Patriotes.

(N.A.L.) –Maxime Boudreau, des Patriotes de Louis-J.-Robichaud a été nommé le joueur par excellence de la saison régulière de la Ligue de hockey gars Moncton Car Guys des écoles secondaires de la conférence de l’Est.

Boudreau, le meilleur pointeur de la saison, a reçu le trophée commémoratif Yves LeBlanc lors du banquet tenu mardi soir à l’école L’Odyssée de Moncton. Maxime Boudreau a aussi reçu le trophée Joan Horseman attribué comme meilleur joueur d’avant. Il était le meilleur pointeur de la saison régulière avec 62 points, dont 38 mentions d’aide.

Pour sa part, le trophée Moncton Car Guys du joueur par excellence des séries a été remis aux gardiens Jamal Nelson, des Trojans de Trimble et Patrick LeBlanc, des Olympiens de L’Odyssée. Les Olympiens ont remporté la Coupe Moncton Car Guys, en séries consolations. Les champions de la conférence de l’Est sont les Trojans de Harrison Trimble.

Le trophée Michel Larocque pour le meilleur gardien de but a été remis à Josh Doyle, des Royals. Jérémie Caissie, des Cavaliers s’est décoré du trophée Marcel Belliveau comme joueur travaillant et meilleur avant défensif.

Le trophée commémoratif Gaétan Girouard pour le meilleur esprit sportif est allé à Ryan Nixon, des Highlanders de McNaughton. Alex Melanson, des Matadors de Mathieu-Martin a remporté le trophée commémoratif Brandon Hupman pour la recrue de l’année. Le Trophée Guy Dupuis du meilleur défenseur a été présenté à Francis Robere, des Cavaliers.

André Gallant, des Olympiens s’est mérité le trophée Shaun Daigle pour la meilleure moyenne académique. Les Olympiens ont reçu le trophée du Président pour la meilleure moyenne académique. Les gagnants des bourses d’études sont le gardien Alexandre Gould, des Patriotes de Louis-J.-Robichaud; Brady Saunders, des Purple Knights de Moncton; André Gallant, des Olympiens de L’Odyssée et Brennan Donovan, des Royals de Riverview.

Bryan Hulbert, des Trojans a été nommé entraineur de l’année. Les gardiens Josh Doyle et Michael Payne, des Royals ont reçu le trophée commémoratif Kyle Jones pour la meilleure moyenne de buts alloués.

Les membres de la première équipe étoile sont le gardien Josh Doyle, des Royals; les défenseurs Francis Robere, des Cavaliers et Alex Hayes, des Trojans et les avants Johnny Chambers, des Trojans; Maxime Boudreau, des Patriotes et Greg Stoyles, des Royals.

La deuxième équipe étoile est composée du gardien Benoit Druet, des Purple Knights de Moncton; des défenseurs Sean Crawford, des Olympiens et Jake McAdam, des Royals et des avants Jeremy Jaillet, des Cavaliers; Chris Dunham, des Trojans et Jason Gallant, des Patriotes.

Le gardien Zachary LeBlanc, des Cavaliers, fait partie de l’équipe des recrues avec les défenseurs Matt Lint, des Trojans et Shane Doiron, des Patriotes. Les avants recrues sont Joshua Breault, de Louis-J.-Robichaud; Niklas Platis, de Moncton et Jordan Kenny, de L’Odyssée.