Prix d’excellence remis à des résidents de Beaubassin-est

 Beaubassin-est a remis ses Prix d’excellence pendant la fête du 11e anniversaire. De gauche à droite, à l’avant : Janie et Rémi Ouellette (Jeunesse); à l’arrière : Gilles Cormier (Leadership communautaire), Danie Halloran (Sports, loisirs et vie active), Lorraine LeBlanc, représentant le Groupe de bénévoles de la Salle Grand-Barachois (Services bénévoles); Diane Richard (Arts et culture), Lise Cormier, de la Garderie Au Pays des Merveilles (Affaires); le maire de Beaubassin-est, Ronnie Duguay et Germaine Melanson (Prix de reconnaissance Pionnière communautaire). (Photo : Gilles Haché)

Beaubassin-est a remis ses Prix d’excellence pendant la fête du 11e anniversaire. De gauche à droite, à l’avant : Janie et Rémi Ouellette (Jeunesse); à l’arrière : Gilles Cormier (Leadership communautaire), Danie Halloran (Sports, loisirs et vie active), Lorraine LeBlanc, représentant le Groupe de bénévoles de la Salle Grand-Barachois (Services bénévoles); Diane Richard (Arts et culture), Lise Cormier, de la Garderie Au Pays des Merveilles (Affaires); le maire de Beaubassin-est, Ronnie Duguay et Germaine Melanson (Prix de reconnaissance Pionnière communautaire). (Photo : Gilles Haché)

Les gens étaient nombreux à la fête de Beaubassin-est!

Plus de 200 personnes ont participé à la Fête du 11e anniversaire d’incorporation de la Communauté rurale Beaubassin-est le jeudi 27 juillet. Les activités incluaient un BBQ gratuit préparé par les membres du conseil, du gâteau, de la barbe à papa, un jeu gonflable, et les gens ont beaucoup apprécié le maquillage de visages avec Monette Léger et Raymond Nadeau, ainsi que la musique de Terry Melanson.

Également, des Prix d’excellence ont été remis à des résidents de Beaubassin-est qui se distinguent par leurs accomplissements au sein de la communauté. Les membres du conseil veulent ainsi reconnaître les réalisations exceptionnelles de ces personnes qui contribuent au mieux-être de toute la population.

ARTS ET CULTURE

Le prix dans la catégorie Art et Culture a été remis à Diane Richard de Grand-Barachois, pour souligner son implication dans le monde culturel de Beaubassin-est. En plus de faire partie du comité de Développement culturel de Beaubassin-est, cette ancienne animatrice à Radio-Beauséjour a toujours œuvré sur la scène culturelle de la région. Au fils des ans, elle a entre autres écrit et réalisé plusieurs pièces de théâtre avec la troupe Les Voiles aux Vents, dont la dernière, «Beaubassin-est, 10 ans de communauté», a souligné des personnes et événements marquants de notre communauté rurale. Il va sans dire que les gens ont beaucoup apprécié ce spectacle qui a été présenté à deux reprises à l’Église historique de Barachois au cours des dernières semaines.

AFFAIRES

Le Prix d’excellence en Affaires a été présenté à la Garderie Au Pays des Merveilles de Grand-Barachois qui offre un service essentiel dans notre communauté. Lise Cormier est la propriétaire et directrice de cette entreprise locale qui emploie six personnes. Elle possède 28 ans d’expérience avec les enfants et elle est très fière de sa garderie qui est en affaires depuis maintenant 19 années. Le programme de cette garderie a pour but de faire vivre aux enfants des expériences enrichissantes qui stimulent leur curiosité, leur initiative, leur créativité, leur indépendance, ainsi que leur faculté de communiquer et de partager, et tout ceci par le jeu. Le service de garde compte 75 places pour les enfants âgés de 0 à 12 ans, incluant un service à temps plein et un service de garde avant et après classe.

LEADERSHIP COMMUNAUTAIRE

Le prix dans la catégorie Leadership communautaire a été remis à Gilles Cormier de Saint-André-LeBlanc, un ambassadeur pour Beaubassin-est. En plus de diriger son entreprise d’estimation et de consultation en construction, il est très actif dans la communauté ainsi que sur les médias sociaux pour promouvoir notre beau coin de pays de façon très positive. En compagnie de son épouse Lise Cormier, il est bénévole au Centre de Saint-André-LeBlanc où ils organisent de nombreuses activités pour les gens de leur communauté. Il est un membre actif du Club de Vélo et, depuis 2012, il siège sur le conseil d’éducation du District scolaire francophone Sud comme représentant du sous-district 4 de la communauté scolaire de Shédiac. Cet entrepreneur a aussi siégé au sein du conseil de Beaubassin-est à partir de 2004 jusqu’à 2015, premièrement sur le comité consultatif, et depuis 2006 après l’incorporation, en tant que conseiller du quartier 2 de Saint-André-LeBlanc.

SERVICES BÉNÉVOLES

Le prix dans la catégorie Services bénévoles est remis au Groupe de bénévoles de la Salle Grand-Barachois, une quarantaine de personnes qui se dévouent 12 mois par année pour notre communauté. Ce groupe donne environ 4000 heures de bénévolat par année et plus de 70% du groupe le fait depuis au moins 10 ans. Ils s’impliquent pour les déjeuners mensuels et s’occupent de la patinoire extérieure pendant l’hiver. À deux occasions en 2014 et une fois cette année, des bénévoles ont ouvert la salle comme centre d’accueil pendant une panne d’électricité. Ils font aussi des actes de charité pour les gens dans la communauté qui sont en détresse et participent chaque année à la préparation et livraison des boîtes au Vestiaire St-Joseph pendant la saison de Noël. Il y a aussi un échange de plantes au déjeuner du mois de mai, et les bénévoles participent pour permettre tous les événements qui se passent à la Salle Grand-Barachois tels que fêtes, célébrations d’anniversaires, fêtes de familles, collectes de fonds et autres.

SPORTS, LOISIRS ET VIE ACTIVE

Le prix dans la catégorie Sports, Loisirs et Vie active a été présenté à Danie Halloran de Trois-Ruisseaux, la fille de Ryan et Maryse Halloran. Danie faisait partie de l’équipe de ringuette du Nouveau-Brunswick qui a gagné la médaille d’or dans la division des moins de 16 ans au Championnat canadien de ringuette en avril 2017. Il s’agit d’un résultat exceptionnel d’autant plus que c’était seulement la deuxième fois en 39 ans d’histoire du Championnat que le Nouveau-Brunswick remportait la médaille d’or dans cette division. Danie a offert une performance remarquable tout au long du championnat et elle a même réussi à marquer un but dans la partie finale. Elle est un exemple d’excellence pour notre communauté et elle obtiendra certainement du succès dans tous ses projets futurs.

PIONNIÈRE COMMUNAUTAIRE

Le conseil a remis le Prix de reconnaissance Pionnière communautaire à Germaine Melanson de Saint-André-LeBlanc, une bénévole de grand cœur qui offre ses services pour une multitude de causes de bienfaisance, toujours avec une joie de vivre et un beau sourire. Depuis plusieurs années, elle est impliquée dans une troupe de théâtre communautaire qui offre des spectacles au profit de projets paroissiaux et communautaires. En plus de toutes les heures de bénévolat qu’elle consacre au Centre de Saint-André-LeBlanc, on peut la trouver au service du Vestiaire de Saint-Vincent de Paul, du comité Entraide ainsi que la Légion de Marie pour la paroisse Sainte-Thérèse d’Avila et la paroisse de Saint-Timothée. De plus, Germaine offre ses services pour des activités de divertissement pour les ainés au Castel des Flots Bleus et elle fait partie de l’équipe des déjeuners aux élèves de l’école Donat-Robichaud. Mais elle ne s’arrête pas au service de sa communauté seulement, elle offre aussi ses services pour l’Arbre de l’espoir, la Maison Nazareth ainsi que le Centre de ressources et de crises familiales Beauséjour. C’est une citoyenne engagée dans sa communauté et le type de personne qui représente la générosité et la compassion des gens de Beaubassin-est.

PRIX JEUNESSE

Le Prix Jeunesse de Beaubassin-est a été remis à Rémi, 11 ans, et Janie 9 ans, les enfants de Daniel et Anise Ouellette de Haute-Aboujagane. Ces deux jeunes sont auteurs d’un livre qui sensibilise les gens au sujet du Syndrome 3M. La version française, «Deux jeunes de petite taille… tout est possible» a été lancée en 2015 et la version anglaise, «Everything is possible… the story of two little people» a été lancée en 2016. Ils ont écrit ce livre pour expliquer davantage leur état et ils ont également fait une présentation à leur école pour expliquer pourquoi ils sont différents. Malgré leur petite taille, ils sont très actifs et accomplissent de très grandes choses.

Janie a tout récemment participé au Championnat national de bâton sportif à Saint-Jean, et elle a vécu une expérience incroyable avec son équipe en plus de gagner deux médailles d’argent et une médaille de bronze. Pour se rendre à cette compétition, elle a dû travailler plus fort que ses coéquipières, mais elle n’a jamais lâché. Elle pratique ce sport avec le Club Baton Atlantik de Moncton depuis maintenant quatre ans et elle adore ça. Ses amis admirent son courage et sa détermination.

Rémi a lui aussi connu une année mouvementée. Il a remporté du succès aux compétitions paralympiques lors de la Finale des Jeux de l’Acadie, soit une 2e place au lancer du poids ainsi qu’une 1re place au 100 mètres. Et Rémi est aussi un des finalistes du programme national Jeunes Citoyens avec sa vidéo sur le drapeau du Canada. Rémi a fait cette vidéo sur son projet de la fête du patrimoine et les gens ont pu voter en ligne jusqu’au 7 juillet. 50% de la note que Rémi recevra viendra du jury et l’autre 50% était les votes! Les gagnants seront contactés d’ici la mi-août et ils remporteront un voyage à Ottawa afin de participer au Forum jeunesse Histoire Canada à l’automne.

Une municipalité inclusive et accueillante! Le Village de Saint-Antoine relève le défi

pietonsta

   Le jeudi 27 juillet en matinée, les membres du conseil municipal ainsi que les employés municipaux du Village de Saint-Antoine ont peint un passage à piéton aux couleurs de l’arc-en-ciel au centre du village. Le défi avait été relevé par le Village de Cap-Pelé il y a quelques semaines et le Village de Saint-Antoine est fier de participer dans cette initiative au côté de plusieurs autres municipalités de la région.

En plus de démontrer son ouverture et son appui envers la diversité, l’inclusion et l’égalité pour tous, ce geste démontre aussi à la communauté LGBTQ+ que le Village de Saint-Antoine les accepte dans sa communauté. Le passage à piéton à l’intersection de la rue Principale et la rue de l’Église alterne une bande blanche avec une bande aux couleurs de l’arc-en-ciel.

La municipalité de Saint-Antoine tient à remercier le département des travaux publics de la Ville de Moncton pour leur généreux don de matériel ainsi que le Village de Cap-Pelé pour avoir lancé ce beau défi et pour leur aide avec le projet.

EDITORIAL

Jeannita Thériault

Jeannita Thériault

Jackie Vautour : Héros ou victime?

            N’importe les arguments pour ou contre l’obstination de Jackie Vautour à revendiquer ses droits et ceux de quelques expropriés de la région de Claire Fontaine avant la création du parc Kouchibouguac, on doit admettre qu’il est toujours prêt à aller plus loin que les autres…même à l’âge de 88 ans!

La création du parc Kouchibouguac était perçue par l’ancien premier ministre libéral, Louis Robichaud comme étant un projet économique et touristique bénéfique pour le comté de Kent. Il était convaincu qu’en créant ce parc, les résidants de la région de Claire Fontaine pourraient sortir de leurs misères en leur offrant la minime somme de 7000$ pour leur permettre de se relocaliser à l’extérieur des limites du parc prévu. Plusieurs expropriés ont accepté cette somme. Pas Jackie! Il a continué d’habiter dans le parc jusqu’à ce que lui et sa famille soient évacués par les forces policières et relogés au motel Habitant de Richibouctou. D’ailleurs, c’est à ce motel qu’il a appris qu’on venait de démolir son habitation. Aujourd’hui, lui et son épouse, Yvonne, habitent dans une roulotte à l’intérieur du parc.

Les gens qui habitaient le long de la rivière Fontaine vivaient paisiblement de pêche et de chasse et, tout d’un coup, leur mode vie changeait du jour au lendemain…

Le conseil régional d’aménagement du Sud-Est du Nouveau-Brunswick (CRASE) a été mis sur pied à l’époque avec l’espoir d’aider ces gens à s’organiser. Jackie était un leader au milieu de ces expropriés, cependant, quelques-uns ne l’ont pas reconnu ainsi, même s’il était président du comité des citoyens de Claire Fontaine et chef de la résistance de l’expropriation. Bien sûr, il y a ceux qui le critiquent encore pour avoir accepté la somme de 228 000$ de la part du gouvernement Hatfield, en 1987. De son côté, Jackie Vautour a déjà répondu aux questions des médias sur cette question en expliquant que cet argent a été utilisé «pour les frais de mes avocats».

Le 8 mai dernier, la Cour d’appel du Nouveau-Brunswick a refusé d’entendre la cause de Jackie qui se bat toujours pour faire reconnaitre son innocence après avoir été arrêté pour pêche illégale dans le parc.

La cause est maintenant devant la Cour suprême du Canada. Si cette dernière ne reconnait pas l’innocence de Jackie concernant cette accusation, c’est-à-dire, ne lui accorde pas le titre de métis acadien, la poursuite provinciale n’aura pas lieu puisque les demandes de la poursuite concernent uniquement des métis acadiens…

Jeannita Thériault

Le mardi 8 août de 18h à 21h L’Ange souriant visite le Grand Shédiac

Robert et Clarice Thibault, de Moncton et Shédiac (pendant l’été) sont de fidèles bénévoles pour la Campagne de l’Ange souriant depuis ses débuts. En fin de semaine on les retrouvait à la Coop IGA de Shédiac. (Photo : C. Lanteigne)

Robert et Clarice Thibault, de Moncton et Shédiac (pendant l’été) sont de fidèles bénévoles pour la Campagne de l’Ange souriant depuis ses débuts. En fin de semaine on les retrouvait à la Coop IGA de Shédiac. (Photo : C. Lanteigne)

Claire Lanteigne

C’est le mardi 8 août, de 18h à 21h, que l’Ange souriant visitera le Grand Shédiac lors de sa sixième campagne au profit du Vestiaire Saint-Joseph de Shédiac. Des bénévoles feront du porte-à-porte dans la Ville de Shédiac et des régions avoisinantes afin de ramasser de la nourriture non périssable et de l’argent pour venir en aide au Vestiaire Saint-Joseph. Des reçus d’impôt sont émis pour les dons en argent de 20$ et plus.

Au cours de cette fin de semaine, soit du 4 au 6 août, l’Ange souriant sera au Sobeys de Shédiac afin de recueillir denrées et argent.

Saint-André-LeBlanc

   La communauté de Saint-André-LeBlanc est invitée à apporter des denrées non périssables au déjeuner communautaire du dimanche 6 aout, de 8h à midi, au Centre communautaire de l’endroit.

Le Village de Cap-Pelé, la communauté de Beaubassin-est et Scoudouc s’organisent pour faire du porte à porte ou d’autres activités.

Besoin de bénévoles

   On a toujours besoin de bénévoles pour cogner aux portes de la Ville de Shédiac et des communautés avoisinantes. Le plus de gens qu’on aura le 8 août, plus vite la collecte sera terminée. On suggère d’avoir une auto ou camionnette avec un.e conducteur.trice et deux personnes pour faire la collecte.

Vous pouvez communiquer avec Carol Boudreau au 532-1147 pour plus d’informations ou offrir vos services comme bénévoles.

Les Cap-Pelé Cruisers remettent les profits de leur activité au Comité d’entraide Cap-Pelé-Shemogue

cruisers

Les Cap-Pelé Cruisers, qui organisent chaque année une exposition de voitures à Cap-Pelé, ont remis, cette année, les profits de l’activité, soit 1000$, au Comité d’entraide de Cap-Pelé/Shemogue. Sur la photo, le président Roger Saulnier remet le chèque à Éliza LeBlanc, présidente du Comité d’entraide de Cap-Pelé/Shemogue; Fernande Comeau, du Centre d’entraide et Denise Saulnier, membre du comité Cap-Pelé Cruisers. (Photo : Gilles Haché)

Réussite d’une collecte de fonds à Grande-Digue

Nous reconnaissons, dans l’ordre habituel, à l’avant : les membres du comité organisateur : Roger Gagnon, Henri Babineau, qui présente le chèque à Rachel Hébert, son conjoint Marcel Hébert; Marc Belliveau et Jacques Soucy. À l’arrière : Ronald Léger.   (Photo : Gracieuseté)

Nous reconnaissons, dans l’ordre habituel, à l’avant : les membres du comité organisateur : Roger Gagnon, Henri Babineau, qui présente le chèque à Rachel Hébert, son conjoint Marcel Hébert; Marc Belliveau et Jacques Soucy. À l’arrière : Ronald Léger.   (Photo : Gracieuseté)

Le cancer fait ses ravages dans plusieurs foyers et ça sans distinction d’âge ou de race. Rachel Hébert est atteinte d’un cancer dont le coût des traitements est très élevé et presque hors de portée. À la demande de la famille, les Chevaliers de Colomb Conseil 7535 ont donc décidé d’organiser une activité pour lui venir en aide. Le dimanche 16 juillet a eu lieu un après-midi de musique à Notre Centre.

Dès 13h30, sous l’habile direction du maître de cérémonies, Roger «le p’tit cowboy», débutait un après-midi rempli de plaisir et de détente. Les artistes Richard Bourque, Luc Jaillet, Marc Babin, Paul Hébert, Rhéal Daigle, Denis Goguen, Scott Delahunty et Laurie LeBlanc montaient sur scène. C’est à souligner que tous ces artistes ont donné bénévolement leur temps et ce jusqu’à 16h30. Grâce à la participation de tous et toutes, cette activité s’est avérée un très grand succès. Voilà l’esprit communautaire à son meilleur. Le comité organisateur désire remercier les musiciens.

Récipiendaire de la Bourse Émilie-LeBlanc

bourse

François Poirier, de Shédiac, est le dernier récipiendaire de la Bourse Émilie-LeBlanc. Cette bourse de 500$ était octroyée par la Section Émilie-LeBlanc de la SANB. Suite à la décision d’abolir les sections de la SANB, la section a fermé ses livres. Sur la photo, Robert Thibault, président de la section, présente la bourse à François Poirier, finissant de l’école Louis-J.-Robichaud. En septembre, il entreprendra ses études postsecondaires à l’Université de Moncton. (Photo : C. Lanteigne)

Le dimanche 13 août    Festival 150e de Grande-Digue

Le Festival 150e de Grande-Digue aura lieu le dimanche 13 août, de 10h à 16h, à Notre-Centre.

De nombreuses activités sont au programme de ce Festival 150e et le Comité Canada 150 de Grande-Digue invité les gens à y participer en grand nombre.

À l’intérieur du centre, il y aura une exposition de peintures, de sculptures et de photos. On pourra examiner et essayer des objets d’artisa- nat de tous genres.

Des danseurs (danses country, rock, rap et autochtones) pourront être applaudis et on pourra écouter des musiciens en direct.

Et on pourra déguster quelques-unes des treize soupes (les saveurs de chacune des dix provinces et des trois territoires du pays). Du BBQ sera disponible pour le lunch.

À l’extérieur, on pourra marcher le long de l’allée des bannières et revisiter les bannières peintes à l’occasion du 225e de Grande-Digue.

On pourra également admi-rer la grande peinture murale au Musée : monter l’escalier pour trouver le fameux site/spot de l’alignement. Comme on le sait, la peinture dépeint le marais, le lagon et la dune à Bourgeois vers 1839; cette dune de la peinture s’aligne parfaitement bien avec la dune actuelle. On vous invite à vous photographier devant la peinture et à créer des illusions.

Finalement, on pourra exa-miner de près quelques voitures anciennes.

Cette activité est organi-sée sous la direction du Club d’âge d’or de Grande-Digue dans le cadre des célébrations du 150e du Canada, par le Comité Canada 150.

Pour plus d’information : 532-2959.

 

Concours de photos les trésors de Memramcook

La Société culturelle de la Vallée de Memramcook veut faire découvrir les trésors de Memramcook. Grâce au concours de photos, nous souhaitons que les participants fassent preuve d’imagination pour découvrir avec une approche personnelle et nouvelle, les trésors de Memramcook. Les photos seront jugées sur la créativité, lumière, composition, attention sur le sujet, suivi du thème, originalité, impact et qu’est-ce que nous voyons et ressentons à propos des trésors de Memramcook. Veuillez soumettre vos photos imprimées en 8×10 avec cadre passe-partout en carton, maximum de trois soumissions totales pour chaque participant. Inscrivez un titre, le lieu, la catégorie, le volet (jeunesse ou adulte) et votre numéro d’inscription seulement en arrière de chaque photo. Votre nom sur l’enveloppe.

Divisé en deux volets (Volet Jeunesse – 17 ans et moins) (Volet adulte – 18 ans et plus) et trois catégories : animaux, personnes et paysages.

Il y aura deux expositions publiques de toutes les photos soumises : le mardi 10 octobre (ouverture officielle et table ronde du Festival de contes Parlures d’icitte) à l’école Abbey-Landry et le dimanche 15 octobre au carrefour de l’école Abbey-Landry, entre 11h et 14h.

Dates du concours : du mardi 1er août au lundi 25 septembre 2017. Ce concours est ouvert uniquement aux résidents et anciens de Memramcook.

Lieu et date limite pour soumettre les photos : le lundi 25 septembre 2017 (16h – Village de Memramcook, 540, rue Centrale)

Remise des Prix : le dimanche 15 octobre à 11h (carrefour de l’école Abbey-Landry avant l’activité familiale du conte en après-midi – Festival de contes «Parlures d’icitte»).

Rappelons que la Société culturelle de la Vallée de Memramcook s’est donné pour mission de promouvoir le développement et le rayonnement de la culture acadienne. Elle organise ou parraine des activités culturelles et d’art sous différentes formes, telles que la musique, le théâtre, la danse, la littérature et l’art visuel. Elle vise à développer et à promouvoir les talents artistiques des gens de la région, et ce, pour tous les âges. Elle les encourage à poursuivre leurs aspirations culturelles et artistiques en offrant aussi des formations dans divers domaines.

Fête du Nouveau-Brunswick

Shédiac

Les célébrations de la Fête du Nouveau-Brunswick auront lieu le lundi 7 août de 18h30 à 21h30 au Parc Pascal-Poirier de Shédiac.

Dès 18h30, il y aura des mots de dignitaires ainsi que la présentation de certificats de mérite. La Ville de Shédiac soulignera des citoyens, associations et gens d’affaires dans sept volets: affaires, animation et lea dership, bénévolat, culture, environnement, service communautaire et sports et loisirs. De plus, profitez d’un BBQ avec les pompiers de Shédiac, un gâteau, des jeux gonflables et un service de maquillage.

L’artiste Mélanie Morgan accompagnée de Jean-Marc Cormier seront en spectacle dès 19h. Apportez toute la famille pour une soirée divertissante avec votre communauté pour célébrer notre belle province.

Cap-Pelé

À Cap-Pelé, la fête du Nouveau-Brunswick sera célébrée le lundi 7 août à la plage de l’Aboiteau! Une journée familiale remplie de plaisir se déroulera de 15h à 21h.

Une variété d’activités sera offerte aux participant.e.s, telle que des activités sur la plage, du «balloon twisting», une cérémonie protocolaire, une remise de certificats de mérite, du maquillage de visages, un spectacle de musique style «party de cuisine» avec Moe LeBlanc, Flo Durelle et Dan LeBlanc suivit du groupe «Sharp Tone». L’accès sera gratuit au site à partir de 14h.

Moncton célébrera le 150e du Canada

La fête du Nouveau-Brunswick sera célébrée le lundi 7 août au parc Riverain de Moncton et à la Place Resurgo. Cette fête célébrera la diversité de la création musicale du Nouveau-Brunswick tout en offrant des activités familiales.

La scène «Le N.-B. fête le Canada 150», située au parc Riverain, s’animera dès 18h. Le spectacle mettra en vedette des talents entièrement canadiens et néo-brunswic- kois et prendra son envol avec les violoneux préférés du Nouveau-Brunswick, Ivan et Vivian Hicks accompagnés des Sussex Avenue Fiddlers. Suivront ensuite l’artiste émergent Cameron Molloy et le groupe Sommes 4, finaliste d’Accros de la chanson. Spoutnique, un mystérieux groupe de disco alternatif d’Edmundston, présentera des compositions musicales qui inciteront sûrement les gens à danser. Pour clôturer la soirée, le Gary Sappier Blues Band de Tobique envoûtera la foule avec son répertoire éclectique de blues.

En matinée, les activités commenceront dès 10h à la Place Resurgo, siège du Musée de Moncton et du Centre de découverte des transports. Les enfants de tous les âges pourront ai- der à démonter et examiner les mécanismes complexes d’un piano droit et d’autres instruments de musique dans un laboratoire de destruction créatrice, prouvant ainsi que la science et la musique font la paire! Également dès 10h à la Place Resurgo, des membres du corps enseignant du Centre des arts et de l’éducation du Ballet-théâtre atlantique du Canada offriront des animations amusantes pour permettre aux participants d’interagir avec certains personnages du Junglebook.

Les activités de la fête sont présentées par MNB, la Ville de Moncton, la Place Resurgo et le Centre des arts et de l’éducation du Ballet-théâtre atlantique du Canada.

Cette initiative est rendue possible grâce au Fonds communautaire pour le 150e anniversaire du Canada, une collaboration entre la Ville de Moncton, le gouvernement du Canada et des gens extraordinaires d’un bout à l’autre du pays.